entre amis, amour, emmerdes, rien ne va plus ! L'université est un vaste monde dans lequel il faut savoir se faire une place, en serez vous capable ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Good time alone..but not so alone....

Aller en bas 
AuteurMessage
Rose Macfear
Première année
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Good time alone..but not so alone....   Lun 8 Juin - 20:57

Rose, comme durant tous les inter-cours que dieu faisait au plus grand plaisir des académiciens, siégeait dans les escaliers, endroit presque inhabité du bâtiment où la jeune irlandais avait trouvait refuge histoire de ne pas être charriée par les autres. N'ayant pas d'amis, la solitude ainsi que la magnifique voix qui , sortant de son mp3 et acheminée par les écouteurs, raisonné dans sa tête couvrant ainsi le silence de la pièce. Après quelques cours refrains chantonnés montrant à quel point les cours de musique n'avait pas d'effets sur la jeune
ille et quelques secouement de têtes montrant que la musique qu'elle écoutait n'était pas si douce que ça, Rose attrapa son sac et le posa sur ses genoux à la manière dont on pose un bambin, ouvrit la petite chose de tissu noire, faisant au passage cliqueter les quelques pin's qui se trouver sur le morceau de tissu qui fermait le sac, et attrapa un crayon ainsi que quelques feuilles.

Le crayon glissa sur le blanc du papier et quelques esquisses commencèrent à prendre forme. Aujourd'hui la jeune académicienne donnait dans le comique en dessinant quelques caricature des élèves de sa classe. Ainsi naquit un punk a crête immense et avec des percings un peu partout, représentant le mauvais garçons de la lasse qui se trouvait au fond de la classe, une poupée Barbie à la poitrine dégonflé, démontrant à quel point ladite poitrine de la fille (ou plutôt la «pouf») du premier rang était en toc, et bien d'autre caricature. Il est vrai qu'on pourrait dire que ce n'est pas vraiment très simpatique de la part de l'irlandaise et que c'est ceci qui pourrait expliquer le fait qu'elles soit à cette heure seule dans un escalier désert. Mais après tout, elle faisait ça seulement pour s'amuser, pas pour vexer les gens, de toute manière elle ne leur montrerais jamais...

Elle passa la feuille gribouillée en dessous du paquet et resta un moment hésitante devant le vide blanc. L'inspiration lui manquait-elle ? Nan...pas vraiment. Elle hésitait finalement, essayant de se rappeler d'un visage. Puis, finalement, comme à chaque fois le crayon se posa délicatement sur la feuille et commença a tracer, laissant un dépos noir sur la feuille. Elle dessiner un garçon, encore un de ça classe. Elle tenta de dessiner son porté et y arriva a peu près bien qu'il y eu quelque faute. Puis, en lieu et place de la bouche du jeune homme, dessina deux morceau de scotch. Elle avait longtemps regardait ce garçons, nn pas parce qu'il était beau ou parce qu'il avait quelque chose de spécial, mais au contraire parce qu'il tait discret. Elle ne l'avais jamais encore vu dire un mot. Il faut dire qu'elle n'était pas à tous les même cours que lui, cela diminué donc les chance d'entendre un mot du dictionnaire sortir de la bouche de cet étudiant.

Elle regarda de nouveau la feuille,
hésita, puis l'attrapa et la réduit en une boulette qu'elle jeta derrière elle avant de soupirer. A quoi bon servait de dessiner les chose qui exister ? Autant se plonger dans son monde bien à soit, la où on est tranquille et où on peut oublier la réalité. Rose ferma les yeux , s'allongea sur les marche et se laissa aller ,écoutant la musique et la chanter, du moins si on pouvait appeler ça chanter, puis réouvrit les yeux pour on ne sait qu'elle moment. C'est à ce moment là qu'un petit cri sortit de la bouche de la jeune fille qui se releva immédiatement en un sursaut et fit tomber les feuilles de ses genoux qui s'éparpillèrent sur le sol. La cause de sa peur fut un garçon, grand, brun, celui qu'elle avait dessiné. Le voir ne lui faisait pas peur, elle fut juste surprise qu'il y ait quelqu'un à cet endroit, à cette heur, et aussi gênée que le jeune homme l'ai entendu massacrer la si belle chanson qu'était «Helena».

Un grand silence envahit les escaliers, et le regard de Rose resta au niveau du sol. N'osant pas croiser le regard du garçon qui se trouvait devant elle. Elle regard les caricature et se précipita pour les ramasser.

- D-désolée !!

Bégueya l'irlandaise d'une vois
à peine audible avant de ramasser son sac et de ranger les
papiers dedans. Il y vait un seul petit hic ...Où était là boulette de papier ? Et bien, à l'instant présent, elle se trouvait dans la main du grand brun. Rose regarda celle-ci gênée. Après tout, il réagirait peut-être mal, mais bon, le dessin n'étant pas vraiment visible vut l'audacieux pliage. Il n'y avait plus qu'à croiser les doigt pour qu'il ne regarde pas ce qu'était cette boulette à l'origine.

- Euh...T-tu peu me la donner..S'il

te plait....

Dit-elle encore une fois à voix basse pour couvrir son accent.


Dernière édition par Rose Macfear le Lun 8 Juin - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Evergreen
Première année
avatar

Messages : 24
Date de naissance : 24/01/1991
Date d'inscription : 14/02/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Good time alone..but not so alone....   Lun 8 Juin - 22:45

Liam se reposait encore, il s’était entrainé toute la nuit suite à un mauvais rêve. Il était à moitié endormi sur son bureau, personne ne daignait l’approchait. Sa tête était entre ses mains, il entendait pratiquement tout ce qui se disait sur lui et riait intérieurement des rumeurs qui couraient sur lui et qui n’avait nulles raisons d’être. Le grand brun fut interrogé par son professeur, qui lui aussi le craignait. Il lui suffit de relever la tête et d’insister de son regard bleu pour que le jeune enseignant tourne les talons sans aucune raison valable. Liam n’avait pas eu un regard méchant pourtant ? Mais les gens avaient pour habitude de l’ignorer quant-ils voyaient qu’il ne répondait ou ne répondrait pas. Du moins, la plupart des gens. Son seul cours de la journée, il le termina avec brio, le professeur ne lui adressait même plus la parole ! Mais peut être qu’a l’écrit il comprendrait que Liam n’était pas un mauvais élève, encore moins un mauvais garçon, il était juste très….très changeant !

Le jeune homme se précipita dans les escaliers, habituellement il s’arrêtait sur les premières marches devant la bâtisse, mais, une jeune femme seule dans les escaliers attira son attention, du moins, ce qu’elle venait de jeter. Non pas qu’il soit maniaco-depressif en voyant une simple boulette à même le sol passer juste devant ses converses, mais…mieux valait ne pas rendre cet endroit plus repoussant qu’il ne l’était non ? Encore que l’université était récente. Il alla donc voir cette jeune fille qui apparemment faisait gratter un crayon sur une feuille blanche et se plaça en face d’elle. Elle était en train de chanter, ce qui le fit sourire légèrement. Il l’avait vu quelque fois, peut être dans certains cours qu’ils partageaient ? Le garçon toussa légèrement pour qu’elle relève les yeux et sans le vouloir lui fit peur. Son regard était doux, apaisé, bien que fatigué et qu’on aurait pu facilement le prendre pour un drogué tellement il était blanc et cerné.

Lorsqu’elle ouvrit la bouche, laissant un tout petit mot franchir ses lèvres, un son assez étrange en sorti. Liam s’étonna d’abord, écarquillant les yeux, oh pas trop juste étonné quoi, puis intérieurement se posa mille et une question. Etait-ce pour ça qu’il ne l’avait pas vu souvent parler ? Elle était aussi discrète que lui, c’était point commun, et Liam avoir des similitudes avec quelqu’un, s’était assez étrange, pour lui aussi bien que pour les autres. De plus, elle ne devait pas parler souvent, le son de sa voix ne lui était pas familier et ce n’était pas faute d’avoir mémorisé la plupart des voix et des visages qu’il avait pu croiser ou entendre. Elle lui demanda s’il voulait bien lui rendre la petite boulette de papier, ce qu’il comptait faire bien évidemment, mais, voyant la feuille sur laquelle elle avait dessinée, pleine de caricature de certains élèves. Il regarda la boulette et la défit. Il pencha la tête, tournant la feuille avant de constater qu’il ressemblait à quelque chose près au dessin.

La jeune femme devait s’attendre à une réaction particulière, mais…contrairement à ce que l’on aurait pu croire, Liam n’en fit rien, lui rendant le papier comme elle le lui avait demandé. Il sourit calmement. Puis il s’assit à côté d’elle, peut être lui faisait-il peur ? Il espérait bien que non. Il allait prendre la parole mais hésita un instant, la bouche entrouverte. Puis, prononça quelques mots bien précis finalement.

_L'art vole autour de la vérité, mais avec la volonté bien arrêtée de ne pas se brûler, Kafka. Tes dessins sont en parti juste, mais le monde n’est pas fait que de dessins, il est aussi fait de paroles.

Liam n’était pas méchant. Il ne voulait pas blesser la jeune femme, seulement lui montrer à elle aussi que la parole était un trésor qu’il fallait préserver. Certes, elle ne parlait pas beaucoup, mais…il venait justement de comprendre pourquoi, son petit accent venu d’il ne savait où pouvait être sujet à des moqueries. C’était ridicule puisqu’ils étaient à l’université, et pourtant c’était encore possible car certains imbéciles avaient du laisser leurs cerveaux croupir sur les bancs du lycée, voire du collège. Il ajouta également, afin qu’elle comprenne qu’il ne disait pas ça pour entendre simplement sa voix de nouveau, mais juste pour l’aider ou…peut être pour lui donner le courage d’affronter un peu les autres. Mis à part lui-même, il n’aimait pas voir les autres seuls.

_Tu as un très bel accent.

Il insista, son regard bleu perçant encré profondément dans les iris de la jeune inconnue, bien qu’il n’ait pas un regard méchant, on pouvait croire qu’il était assez spécial. Certes, il n’était peut être pas des plus banals, mais il n’était pas non plus un fou à lier. Il était simplement lui, que les autres le veuillent ou non. En fait, il fallait apprendre à le connaitre, à percer la carapace, le cocon dans lequel il s’était englobé pour pouvoir le connaitre réellement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Macfear
Première année
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Good time alone..but not so alone....   Mar 9 Juin - 19:14

Pour le plus gran dmalheur de la jeune fille, le garçon face à elle déplia la feuille. L'irlandaise ferma les yeux et se recula un peu de peur de se prendr eun quelconque insulte, mais bizarrement rine ne vint. Les yeux de Rose s'ouvrit lentement dévoilant leur pupille vert bleuté. Le jeune homme avait un petit sourire et un regard doux, ne semblant pas le moins du monde importuné par la caricature de la jeune femme avait faite de lui. Calmement il lui tendis le dessin chifffoné, l'académiceinne s'empressa de l'attraper et de le ranger dans son sca pendant que l'inconnu, pas tellement incconu, s'assit à côté d'elle et finit par parler. - L'art vole autour de la vérité, mais avec la volonté bien
arrêtée de ne pas se brûler, Kafka. Tes dessins sont en parti juste,
mais le monde n’est pas fait que de dessins, il est aussi fait de
paroles.

Enfin il parlait ! s'était la première fois qu'elle pouvais l'entendre et elle devait bien avouer qu'il avait une belle voix. Elle résta accroché à chacune de ses paroles comme si il n'allait plus rien dire. Il était vrai qu'elle ne parlait pas beaucoup, mais ROse pouvait très bien le renvoyer le compliment de fin. Enfin bref ...puis, pour tenter d'entretenir la discussion, Rose tenta de chercher qui était Kafka, cela ferait un bon sujet de conversation, mais elle avait beau remuer ses méninges elle ne trouvait rien. Puis, la coupant dans ses intences recherche sur l'homme qui avait avait était le fruit des première parole du brun a son égard, le jeune homme reprit de nouveau la parole:

- tu as un très bel accent.


disait-il cela pour flater la jeune fille ou pour l'encourager a parler ? Auncune idée mais cela sembla marcher étant donné que Rose dit un "merci" a voit haute de sorte à ce que son interlocuteur l'entende,, puis elle reprit la parole.

- Mais, toi aussi tu n'est pas très bavard....

S'appercevant de la bêtise qu'elle venait de dire, Rose reprit tout de suite la parole, voulant faire ouvlier ce qu'elle voulait dire. Elle avait déjà caricaturé le garçon, alors autant ne pas continuer à l'embêter avec des choses si futile.

- Moi c'est Rose, muette et inculte ne connaissant pas kafka, enchantée. Et toi ? enfin si tu ne veux pas te présenter...

L'irlandaise se leva et remis ses écouteurs sans attendre la réponse de son interlocuteur, croyant gêner ou embêter son interlocuteur.


- désolée de t'avoir dérangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Evergreen
Première année
avatar

Messages : 24
Date de naissance : 24/01/1991
Date d'inscription : 14/02/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Good time alone..but not so alone....   Mar 9 Juin - 20:13

On aurait dit que la jeune femme s’était attendu à un coup venant de Liam, ou préparer à recevoir des insultes. Mais il n’était pas de ce genre là et lui rendit le papier après l’avoir regardé. Elle avait du talent, dommage qu’il ne puisse l’entendre parler, elle aurait eu plus d’atout que quiconque pour pouvoir affirmer ses projets, jolie, douée, un tant soit peu timide mais ce qu’il aurait fallu seulement pour lui permettre de garder la raison. Peut importe. Il prononça quelques phrases, une citation en fait, de Kafka, célèbre écrivain, et pour prouver que sa citation était particulièrement bien choisi, le célèbre auteur était originaire de la Tchécoslovaquie, comme quoi, peut importe d’où l’on vient, le talent ne s’achète pas, il se crée et il faut le revendiquer coute que coute afin de pouvoir se faire accepter. Liam s’était assit, attendant une réponse de la part de son interlocutrice qui…ne semblait pas comprendre plus que ça, peut être se fiait-elle à son dessin, oui surement. Il n’était pas très bavard non plus, mais il parlait quant il jugeait bon de parler et non pas pour ne rien dire.

Autre raison pour lesquelles ils ne parlaient pas, soit on lui chercher des ennuies car il avait tendance à trouver toujours les mots justes, soit il avait un effet attractif sur les gens, bien qu’il soit renfermé. Il n’y avait qu’à voir la jeune femme suspendu à chacun de ses mots comme si chacun étaient essentiels. Elle semblait chercher ses mots, ou bien réfléchir à quelque chose, quoi qu’il en fût Liam était curieux. Il attendit juste après lui avoir dit qu’elle avait un très bel accent. Un petit sourire naquit sur ses lèvres, dévoilant une rangée de dents parfaitement blanches. Elle venait de lui dire merci, et l’entendre parler aussi fort devait être d’une rareté surprenante. Néanmoins, elle répondit aussi à sa phrase précédemment dite et…il s’y était attendu est répondit donc calmement, choisissant les mots adéquats à sa réplique.

_Parce que je n’en ai pas besoin. Ce n’est pas en restant assit et en récitant de stupides paroles de cours que je vais retenir. Lorsque je parle, en général, c’est que je tiens à dire quelque chose d’important. Le reste, je n’en vois pas d’intérêt. En revanche, toi tu ne parles pas parce qu’on se moque de ton accent, vrai ?

Le jeune homme ne mâchait pas ses mots, c’était le cas de le dire, mais c’était ce qui faisait tout son charme. Mystérieux, vrai, sincère, mais jamais véritablement méchant, ni choquant. Il avait juste un certain vocabulaire pouvant en étonnait plus d’un. Il vérifiait également que les gens autour ne les scrutaient pas trop. Oh, non pas pour lui, il se fichait totalement du regard des autres, mais plutôt pour la jeune femme, qui elle avait quelques craintes par rapport à sa provenance. Heureusement pour elle, personne n’était assez stupide pour roder dans les couloirs alors que les cours étaient finis, ou bien en train de se poursuivre. Personne non plus pour les soupçonner d’avoir dialogué sur les escaliers, puisque peu de gens devaient connaître leurs voix.

Elle reprit de nouveau la parole pour se présenter se dévalorisant quelque peu alors qu’elle venait de faire des efforts qui n’étaient pas donné à tout le monde pour vaincre en quelque sorte la grosse bébête qui l’empêchait surement d’être mieux dans sa peau. Il resta calme, ses yeux s’étant de nouveau écarquillé. Liam ressemblait presque à un félin, assit sur sa marche, regardant la jeune femme se lever en levant les yeux pour la suivre du regard, ses coudes appuyés sur ses genoux. Il était sur le point de répondre, mais apparemment la jeune femme avait cru le déranger, s’excusant et sur le point de rebrousser chemin. Liam se leva donc rapidement, posant une main sur l’épaule de la jeune femme puis la retirant subitement. Il venait d’avoir un flash, revoyant son père tel que celui-ci s’était décrit lors du meurtre de sa défunte mère, elle était sur le point de rattraper son amant tandis que le père de Liam lui, avait descendu les escaliers pour attraper sa mère de la même manière que Liam avait posé sa main sur la demoiselle.

Il ferma les yeux un instant, secouant sa tête et revint à la normal. Le jeune homme devait surement être un peu plus distant envers la dénommé Rose, se rasseyant sur les marches.

_Saches que tu ne me déranges pas. Je…m’appelle Liam, muet également et pianiste à mes heures perdues. Kafka est un auteur célèbre dans le monde de la littérature. Il est Tchèque. Peu importe si tu ne le connais pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Macfear
Première année
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Good time alone..but not so alone....   Dim 28 Juin - 19:51

[ encore désolée ]

Alors il avait donc compris ?...L'académicienne se cryspa à l'entente de cette phrase. Elle ne voulait pas entendre cette phrase et avait marre de cette vérité. Oui, les gens se moquaient de son accent, et elle ne voulait plus entendre parler de cela. Après tout, ces origines lui gâchaient la vie, mais elle ne renierai pas pour autant ses origines. Alors il valais mieux rester dans son coin, à l'abri et rester silencieuse. Rose soupira et se décrispa.


-C'est bien vrai.. tout le monde à ses raisons de rester silencieux... Même si les tiennes sont meilleurs que la mienne....

Dit-elle avant de s'enfuir. Mais très vite, une main posé sur son épaule l'empêcha d'aller plus loin. Visiblement Liam s'était interposé à ce qu'elle quitte le lieu. C'était la première fois que quelqu'un réagissait comme ça envers Rose. D'habitude les gens riaient et la laissaient partir , mais là...La jeune
irlandaise en été tellement impressionnée qu'elle ne pretta pas attention au silence qui s'était installé entre les deux jeunes gens. Or, il s'agissait surement d'un silence de gêne, ou alors autre chose venant de la part du brun ? De la peur ? Peut-être, mas pourquoi ? Aucune
idée....

Il parla de nouveau, calmement, de sa voix toujours aussi rassurante et réconforta Rose en quelques sens, lui disant qu'elle ne l'importunait pas du tout, et que peu importait si elle connaissait où non le dénommé Kafka. Il s'assit de nouveau sur les même marches tendis que Rose se retournait, un peu émue, mais essaya de ne pas le montrer, bien que sa voix tremblait.

- M...merci Liam...

Tout cela venait de lui redonner le sourire qu'elle n'avait jamais vraiment beaucoup arboré. Après tout, personne ne faisait grand chose pour qu'elle l'ai depuis ce début d'année qui jusqu'à présent se passait plutôt mal. Mais peut-être que la rencontre avec Liam changerai la donne ? En tout cas ce petit moment de discussion venait de mettre la jeune fille de bonne humeur, lui faisant oublié ses quelques problèmes.
Elle retourna s'assoir à coté de Liam, et regarda le sol, n'osant pas tourner ses yeux vers son interlocuteur.


- Et, a part kafka, tu aime d'autrechose ? Dit Rose sur le ton de la rigolade, toujours un légersourire accroché a ses traits.

Il était temps de se détendre bien que la gêne était bien présente. L'irlandaise avait un peu honte de son accent même si sa ne gênait pas le moins du monde le grand brun qui , lui , parlait tranquillement. DE plus, Rose n'arrivais pas a le regarder, il semblait si parfait à coté d'elle, si intelligent à coté de son ignorance. ne l'admirais pas sous tous les angles ne voulait pas dire qu'elle ne l'écoutait pas, bien au contraire. Pour la jeune fille, la parole des autres était d'argent, et son silence à elle était d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Evergreen
Première année
avatar

Messages : 24
Date de naissance : 24/01/1991
Date d'inscription : 14/02/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Good time alone..but not so alone....   Ven 10 Juil - 18:47

Liam se tut. Attendant la réponse de son interlocutrice. Il l’observait étrangement, comme s’il était l’enfant et elle la source de sagesse, ce qui n’était pas faux dans le sens ou lui ne savait rien sur elle, et quel meilleur moyen d’apprendre que d’écouter ce qu’elle avait à lui dire, ou du moins à dire tout court. À la vérité annoncée par le jeune homme, Rose, s’était crispée, comportement des plus normaux puisqu’avec toute la franchise – aussi violente soit-elle – qui était en possession de Liam, elle avait de quoi s’étonner. Le jeune homme pencha la tête sur le coté, son pouce à la commissure de ses lèvres. Alors comme ça elle pensait que les raisons de Liam étaient plus valables que la sienne ? Intrigué par cette curieuse réponse, Liam ouvrit la bouche quelques secondes avant de la refermer sans avoir dit un seul mot.

Sans avoir eu le temps de répondre, la jeune femme s’était enfuit, commençant à marcher légèrement plus vite. Il la rattrapa sans aucun mal et posa instinctivement sa main sur l’épaule de l’ingénue. Ses yeux s’écarquillèrent un bref instant de son geste, aussi banal soit-il, il n’en avait plus l’habitude. Son cœur rata un battement, puis ses yeux reprirent leur allure calme et posé lorsque Rose se retourna. Il s’asseya de nouveau sur les marche, encore sous le choque, ne réalisant qu’après coup les conséquences de son geste. Une fois avoir reprit son calme, il susurra d’un ton maitrisé à la perfection, quelques paroles qui permirent à Rose de reprendre elle aussi ses esprits, bien qu’elle soit visiblement plus émue qu’il n’y paraissait par ce que le jeune homme venait de dire. Elle revint donc s’asseoir à côté de lui, timidement. Rose était plus souriante et cela arracha un léger sourire à Liam, lorsqu’il s’en aperçu, il écarquilla les yeux, détourna le regard en posant une de ses mains sur sa nuque, se grattant nerveusement le cou.

Afin de détendre l’atmosphère du à la gêne provoqué par leurs maladresses, Rose posa une question. Surprit, Liam tourna la tête, toujours cette allure féline profondément encrée dans la plupart de ses gestes et expressions. Il réprima un sourire, puis répondit quelques instants plus tard, le temps de réfléchir. A vrai dire il ne s’était jamais posé la question, bien qu’il ait une idée peu claire déjà, il n’avait daigné savoir ce qui l’intéressait vraiment. Voyant qu’elle était d’autant plus embarrassée par son accent qu’il y avait quelques instants, Liam se mordit la lèvre, hésitant. Lui qui d’ordinaire voulait se taire pour ne pas dire de choses inutiles, avait beaucoup plus de chance que la jeune femme ici présente qui elle voulait laisser sortir un débit de mots plus important que la plupart des personnes de cet établissement et qui se freinait ses paroles pour la simple et bonne raison que de pauvres ridicules se moquaient d’elle. Liam n’osait pas lui dire qu’il appréciait bien au contraire de la plupart le petit accent étranger de la jeune femme, lui qui appréciait les langues autant que la littérature et les arts dressaient des barrières à ses propres phrases pour ne pas se mettre dans l’embarras.

Il répondit néanmoins, en voyant que Rose ne le regardait pas. Il regarda donc le vide pour ne pas l’importuner d’avantage triturant par la même occasion l’un de ses index avec son autre main d’une manière peu commune, ses doigts fins devaient surement susciter l’étrange, rare étaient les musiciens à l’université. Lui s’en fichait royalement, après tout son propre plaisir à jouer primait sur ce que l’on pouvait penser de lui, même si quelques fois l’envie se faisait ressentir de le savoir, et de rire peut être des absurdités qui couraient souvent sur lui en tant que rumeurs. Certains disaient même qu’il avait fait de la prison, ridicule !

_Et bien, mis à par Kafka, la littérature en général, comme tu as du t’en douter. Le dessin est un de mes divertissements favoris, et la musique est ma passion première. Et toi Rose ? Qu’est ce que tu aimes ?

Demanda à son tour le jeune homme afin d’engager une conversation normal et de faire oublier ne serait-ce qu’un bref instant à son amie ses soucis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Good time alone..but not so alone....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Good time alone..but not so alone....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A good time for a great cause ♥ [Narcisse]
» [EDH] Wrexial, UB contrôle good stuff
» Mahjong Time
» [ZEN] Time Sieve
» Time vault

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Love :: ~ University ~ :: ~ Establishment ~ :: Stairs-
Sauter vers: